Symphonie des Mille de Mahler et déménagement

CadillacHier, nous sommes allés voir et écouter la Symphonie des Mille de Mahler. Une symphonie historique puisque le chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de Québec, Yoav Talmi, a véritablement réuni 1000 personnes qui ont chanté, joué et vécu cette œuvre magistrale!

Nous avons expérimenté le problème de stationnement de 10 000 personnes qui tentent de trouver une place autour du Colisée Pepsi. Lorsque nous sommes enfin entrés dans la salle, nous étions en retard, mais comme nous étions bien placé! Juste à ma gauche, tout l’espace était occupé par les 700 choristes! Devant moi, la piste remplie de musiciens et face à nous, le chef d’orchestre qui mène tout ce monde.

Des gens partout, le Colisée plein… 12 000 personnes pour 1000 artistes qui nous ont offert 80 minutes de bonheur. Trop court. Quand la musique s’est arrêtée, sur une finale très forte qui nous a tous fait vibrer, les gens se sont levés et ont demandé deux rappels. Le super-orchestre des mille nous a donc offert « L’hymne à la beauté du monde » à deux reprises. Un bon choix musical qu’on a fredonné au retour à la maison.

CadillacUne grande réussite. Un beau moment de musique. J’espère que la radio classique de Chicago (WFMT) qui a diffusé le spectacle en direct nous offrira ce spectacle en cd. J’aimerais vraiment l’acheter. En plus, nous y étions!

Après la superbe musique, retour au nouvel appartement. Ces dernières deux semaines nous ont permis de constater que le milieu dans lequel on vit est si important. Je comprends mieux pourquoi j’ai tant aimé le Japon : j’ai vécu dans un quartier fabuleux et dans un très beau 1½.

Eh bien maintenant, je peux dire que je vis dans un très beau 6½ de Sillery et que je m’y suis tout de suite sentie très bien. ChatEn fait, même « familière ». Comme si le style d’appartement me convenait, que le quartier me donnait le goût d’y flâner et que j’avais le goût, enfin!, un an après m’y être établie, de commencer à aimer Québec.

Les cadres trouvent leurs murs, les choses cherchent parfois encore leur place, mais nous sommes tout de même déjà très bien installés. Les chats sont très contents également!

Samedi dernier, ma sœur et mon beau-frère sont restés couchés à la maison, à cause de la méga-tempête. De la fenêtre, je ne voyais plus la rue. CadillacDes vents de 100 km/h? J’y crois, c’était terrible. Ça tourbillonnait tout autour de la maison, le vacarme était fascinant. Personne ne sortait, toute la ville était blottie. Après la tempête, les bancs de neige étaient superbes. 🙂

Passez une bonne soirée et une belle Saint-Patrick demain!

Laisser un commentaire