Otakuthon 2018

La 13e édition de l’Otakuthon s’est tenue à Montréal, en fin de semaine dernière. Il y a eu 23 000 participants à cette année! Mais qu’est-ce que l’Otakuthon? C’est une convention, c’est-à-dire un « congrès » qui réunit les fans des dessins animés dans un même lieu. Et on encourage vivement les participants à y venir vêtus comme leur personnage préféré, ce qu’on appelle faire du « cosplay » (diminutif de « costume play »). C’est un peu comme le Comiccon, mais il y a moins de superhéros tirés de bande dessinées américaines. On se concentre davantage sur les animés japonais et les jeux vidéos. Comme vous pouvez le constater sur ces photos, plusieurs y consacrent des jours et des jours. Pour certains, cela se compte en mois. Et, comme la convention dure trois jours, certains en profitent même pour se déguiser en personnages différents à chaque jour.

C’était ma première participation. Comme nous venons de terminer les 720 épisodes des dessins animés de Naruto, et que Léo est en pleine lecture des mangas (donc le sujet revient souvent dans notre vie de famille!), j’avais choisi de « cosplayer » la mère de Naruto, la passionnée et bouillante Kushina! Comme elle sourit souvent, elle n’était pas trop difficile à « jouer » pour moi qui ai bien du mal à adopter une attitude « menaçante ». 😉

Combien étions-nous à personnifier des gens du monde de Naruto? Plusieurs, comme la photo ci-bas le montre (il n’y a qu’une partie des cosplayeurs de Naruto dans celle-là). Alors que je parle de cet animé avec seulement quelques personnes depuis plusieurs mois, tout à coup j’ai rencontré plein de personnes qui avaient eu le même plaisir à le regarder ou le lire.

Depuis quelques années, non seulement on ne regarde plus tellement les vidéos sur une télé, mais on ne partage plus les mêmes « réseaux ». Ils se sont fracturés en de multiples possibilités: le câble existe toujours, mais il y a maintenant Netflix, CrunchyRoll, AmazonPrime, HBO, YouTube, etc. Alors le lendemain, au bureau, on ne peut plus parler de la même série qui est passée la veille à la télé. Pourtant, les humains ont besoin de partager leurs expériences, leurs appréciations d’une création. Avec des intérêts aussi diversifiés en visionnement, il n’est pas étonnant que les conventions qui réunissent les gens autour d’un même champ d’intérêt soient de plus en plus populaires. Car ces rassemblements sont l’occasion de rencontrer des artistes d’un milieu qu’ils admirent, mais aussi de « personnifier » un héros. À travers ces « incarnations », les fans partagent la même admiration pour une création, il y a des liens d’amitié qui se créent et cela permet aussi de ressentir l’appartenance à un groupe.

Si vous êtes intéressés, j’ai fait une chronique à la radio, aux Éclaireurs sur le déguisement. Et pour voir davantage de photos des cosplayeurs, il y a ici.

Il y aura encore des Otakuthon à Montréal. Sans compter le Nadeshicon (Québec), le Animara Con (Sherbrooke) et la G-Convention (Gatineau)! Amusez-vous bien!

4 réflexions au sujet de “Otakuthon 2018”

  1. Je comprends totalement ce besoin d'échanger! C'est pas pour rien que les écrivains de SFFQ se font un congrès annuel! 😉 Et quand je travaillais dans un bureau, des fois je m'entendais avec des collègues pour qu'on écoute les mêmes émissions à peu près en même temps. Ou alors on s'échangeait des suggestions. C'était le fun! L'avantage de la télé sur demande, c'est que non, on ne jase pas tous du même épisode de série télé le vendredi matin, mais tu peux soudain, alors que tu n'as pas vu une série depuis 2 ans, tomber sur quelqu'un qui vient de la découvrir et qui te la rappelle et/ou te la présente avec des yeux nouveaux. C'est cool! 🙂

    Répondre
  2. Je suis bien d'accord avec toi: ça change les habitudes, mais ça a plusieurs avantages aussi! Merci pour le compliment!

    Répondre

Laisser un commentaire