On nous vend la vitesse…

J’ai été très touchée cette semaine par la mort de Bianca. Elle installait tranquillement des décorations d’Halloween sur le terrain de sa maison, lorsqu’un jeune, ayant perdu le contrôle de sa voiture, a tuée cette fillette de trois ans.

Hier, j’étais justement devant le téléviseur lorsque le bulletin de nouvelles de TVA 22 heures fut annoncé. « La vitesse est probablement en cause… Plus de détails dans 30 secondes. »

Qu’est-ce que ces 30 secondes m’ont présenté? Une publicité de Cadillac où on vantait justement la vitesse de ce véhicule en finissant avec « Démarquez vous »! Est-ce logique? N’y a-t-il aucun traitement éthique aux bulletins de nouvelles? Est-ce vraiment le moment de nous montrer une autre publicité de vitesse? Démarquez vous! Bien sûr! Et brisez donc la vie d’autres familles!

Les gens ont beaucoup insisté sur le manque de policiers pour limiter la vitesse des voitures. Mais c’est loin d’être l’unique problème. Comment se fait-il qu’on vante la vitesse d’une voiture, alors que celle-ci est limitée à 100 km/h sur les autoroutes du Québec? Comment se fait-il que certaines voitures puissent atteindre des vitesses inacceptables, alors qu’on ne peut « théoriquement » pas utiliser ces vitesses?

Le problème: ce sont les gens qui conduisent des automobiles où il y a toujours plus de chevaux et où c’est justement une source de fierté d’utiliser toute la puissance de son « char ». Le problème, c’est que lorsque l’on suit les limites, personne ne se sent fier et qu’on l’impression de traîner.

Permettez-moi de vous dire qu’on a beaucoup plus de choses à changer dans notre société que l’ajout de policiers dans nos quartiers. La première cause de mortalité au Québec, c’est toujours l’automobile. Lorsque la vitesse et l’alcool seront véritablement devenus criminels, il y aura sûrement moins d’accidents comme celui-là.

CadillacOn insiste beaucoup également sur la vitesse chez les jeunes. Or la vitesse n’est pas uniquement un phénomène de jeunesse. Cette publicité très inappropriée ne s’adressait pas au jeune de 18 ans. Je vous invite à cliquer sur cette image pour voir le slogan de la voiture. Dans la publicité, on voyait un homme de 45 à 50 ans, au revenu sans doute assez élevé d’après son habillement et la catégorie de voiture qu’il vantait. Je vois de plus en plus de voitures puissantes conduites par des gens qui réalisent « enfin! » leur rêve de jeunesse. Autant d’occasions d’aller vite, mais de se croire « sans danger » pour les autres parce qu’on a l’expérience de conduite!

L’hiver s’en vient. Même si vous avez des pneus d’hiver et une voiture « quatre pattes », capable de monter les bancs de neige, soyez non seulement prudents, mais LENTS. Car ce sont justement ces automobiles qui font les plus graves accidents. Lire Catégories Non classifié(e) Étiquettes ,

Laisser un commentaire