Accueil Livres Musique Blogue Conférences Biographie Photos Contact

La pomme de Justine

Justine a 18 ans et se remet d’une relation amoureuse difficile. Alexandre, 28 ans, ne fait plus confiance aux femmes, surtout aux jeunes femmes, depuis que de fausses accusations d’agression sexuelles lui ont volé sa réputation et son emploi. Une amitié inattendue, le temps d’un été, vient toutefois panser leurs blessures, mais la complicité pourra-t-elle être plus forte que le passé et la différence d’âge? De la forêt sauvage au cégep où ils se retrouveront sans le vouloir, au-delà des interdits et des idées reçues, l’amour emprunte bien des détours.
Québec Amérique, 2013, 328 pages.

Pour lire le premier chapitre...


Commentaire de l'auteure
J'ai écrit cette histoire pendant mon deuxième séjour au Japon, en 2010. Je m'ennuyais beaucoup de mon amoureux, alors ça a eu une influence sur le sujet de ce livre: une histoire d'amour. Je m'ennuyais aussi beaucoup du Québec, alors Justine et Alexandre se rencontrent au milieu de la forêt d'un de nos magnifiques parcs.
C'est mon premier roman publié. Si j'ai bien réussi mon expérience, j'aimerais que mon écriture s'efface, que le lecteur oublie complètement qu'il tient un livre entre ses mains pour entrer dans l'histoire, parfois difficile, mais toujours positive, de ces deux personnages. 


Fonds d'écran










Extrait

Alexandre entendit le bruit de ses pas et les coups à la porte. Il se dirigea vers l’entrée, fâché que la jeune fille ose revenir. Pourtant, quand il ouvrit, il n’y avait personne, excepté un sac à lunch bleu. Il le prit, intrigué, et l’ouvrit. À l’intérieur, il y avait un mot.

« Je m’excuse pour hier. Je croyais que vous étiez malade, c’est pourquoi je suis entrée. Vu ce que vous mangez depuis une semaine, il est bien possible que vous le deveniez. Alors j’ai pensé vous apporter quelques pommes»

Il froissa le papier, furieux qu’elle tente de s’immiscer dans ses affaires. S’il avait besoin de quelque chose en ce moment, c’était que cette jeune idiote le laisse tranquille ! Il reprit le papier qu’elle avait utilisé, le défroissa et chercha un crayon pour lui répondre au verso : 

« Pas besoin de rien. Tu peux éviter le coin, s.t.p.? » 

Il mit le mot dans le sac à lunch avec les pommes et le laissa à l’extérieur, puis regagna sa chambre. Quelques heures plus tard, il fut surpris de constater que le sac avait été déplacé, mais qu’il était toujours sur la galerie. Il hésita quelques secondes, puis le rapporta dans le chalet.

Sur un nouveau papier, elle avait répondu :

« C'est peut-être difficile de les manger comme ça. Je les ai coupées pour vous. Manger un peu mieux et je vous laisserai tranquille. J. »

Il se rendit compte que les pommes étaient maintenant en quartiers dans un sac de plastique. Il ne put s’empêcher de sourire. « Obstinée, la petite jeune. Et elle me fait du chantage en plus. Si je me plains, est-ce qu’elle perdra sa job?» Pendant un instant, un éclair de fureur brilla dans les yeux d’Alexandre et il eut envie de passer à l'action. Il avait cependant choisi son métier parce qu’il aimait rencontrer des jeunes allumés. Ce n’est pas parce qu’il ne travaillait plus que cela avait changé. Il n’allait pas faire perdre son emploi à une ado qui avait des initiatives originales. C’était trop rare pour qu’il étouffe cela, même s’il lui déplaisait d’en faire les frais.

Critiques

Voici quelques critiques à propos de ce livre. Je suis heureuse, c'est très positif!

- Le Passe-mot de Venise: "L’histoire est ancrée à notre époque en cela que c’est la femme, l’élément très actif du couple. Elle fait mentir avec bonheur les clichés accolés à la femme ; passivité, fragilité, ingénuité, pour ne nommer que ceux-là."

- Coup de coeur chez Un thé à la bibliothèque: "C'est beau sans être trop mièvre. C'est romantique sans être rose bonbon. Ses personnages nous amènent dans différents régions du Québec, ce qui ajoute un contexte très particulier et intéressant à leur histoire."

- Sophie lit a préféré la première partie: "Le titre de ce roman convient parfaitement au récit avec l’idée de l’interdit, Justine représentant une tentation pour Alexandre qui lutte pour ne pas succomber, lui qui a vécu une dépression suite à des accusations d’agression sexuelle et qui connaît donc le prix à payer."

- Choix de la rédaction ches Les libraires: "En mettant en scène l’histoire d’amour entre un professeur de cégep et son étudiante, Valérie Harvey prouve que la littérature jeunesse lui sied comme un gant, que l’interdit est une chose, et que l’amour en est une autre."

- Québec français: "La pomme de Justine offre une histoire d’amour furieusement romantique, certes, mais que Valérie Harvey mène avec doigté, en alliant judicieusement rêve et réalisme, ce qui empêche l’histoire de tomber dans une bluette sans profondeur."

- Lurelu: "Ce livre ne ressemble à aucun autre roman pour adolescents que j'ai pu lire. Le sujet est délicat et pourrait facilement tourner au drame s'il n'était abordé avec autant de finesse. En effet, l'auteure a créé des personnages à la psychologie bien développée et bien expliquée, deux êtres intelligents qui s'interrogent beaucoup et qui réfléchissent avant de poser un geste."